Lundi 7 mai 2007 Route de l'Equateur : 22ème jour de course

10/% d'avance

A moins de 630 milles de la ligne d'arrivée à PoInte Noire au Congo, Stan Maslard et ses compagnons Philippe Fiston et Marc Lepesqueux à bord de "Région Guadeloupe" disposaient au pointage de ce matin de plus de 62 milles d'avance sur Philippe Monnet, soit environ 10% de la route à parcourir. Un chiffre que les spécialistes considèrent comme sérieux dans l'attribution des chances de victoire. Loin de vendre la peau de l'ours, les trois hommes s'évertuent à progresser au près dans un vent capricieux de secteur Sud Est tournant souvent à l'est. La houle est forte et le vent faible... des conditions pénibles pour faire avancer le bateau et l'équipage Normando-Guadeloupéen dépense une énergie colossale à tenter de trouver le bon équilibre du bateau, matossant souvent au vent et multipliant les changements de voile, entre solent et gennaker. Privés depuis plusieurs jours de l'instrument électronique qui leur indique la force et l'angle du vent, les trois hommes doivent aussi doubler d'attention à la barre et se fier désormais à leur instinct et à leur toucher de barre pour donner au bateau un maximum de vitesse. A la verticale de Port-Gentil au Gabon, les alizés de sud est ne sont toujours pas au rendez vous et c'est sous les grains que se poursuit la progression vers le Congo. Les conditions à l'approche du continent africain sont faiblement ventées. partis le 15 avril dernier dans la pétole Marseillaise, c'est bien dans les calmes congolais que les premiers concurrents de cette 2ème Route de l'Equateur pourraient arriver. ETA prévue pour jeudi ou vendredi, jour anniversaire de Philippe Fiston.

www. stan-maslard.com www.matondo-congo.com