Samedi 12 mai 2007- 15 h 30

Victoire !

Après avoir essuyé en fin de nuit, un dernier orage, une pluie torrentielle et des vents à 45 n?uds, le Jumbo 40 Région Guadeloupe s??est adjugé ce matin la victoire dans cette 2ème Route de l??équateur, en franchissant la ligne d??arrivée mouillée devant le port de Pointe Noire, au Congo Brazzaville. Parti le 15 avril dernier de Marseille, avec 7 autres concurrents, le trio Philippe Fiston, Marc Lepesqueux et Stan Maslard s??est adjugé la victoire non sans avoir du sérieusement résister aux assauts de la concurrence, notamment celles de Philippe Monnet sur Nouvelle Espérance et de Patrice Carpentier sur Centre d'accueil des mineurs de MvouMvou, longtemps menaçants pour le Class 40 aux couleurs de la Guadeloupe. Sortis en tête de Méditerranée où leur leadership n??a été contesté que quelques heures par le Deep Blue de Florence Arthaud, l??équipage Fiston/Lepesqueux/Maslard a descendu l??Atlantique sous la menace permanente de Centre d??Accueil des mineurs de MvouMvou et Nouvelle Espérance qui franchissait en tête la latitude de Dakar. Mais les options à la sortie du pot au noir, placé cette année presqu??à l??entrée du Golfe de Guinée ont commencé à semer le trouble dans les classements. Ce dernier tiers de la course s??est en effet disputé dans des conditions très éprouvantes pour les nerfs et le physique des concurrents, avec ses sautes d??humeur météo permanentes, où les coups de chien et les calmes plats se sont enchaînés sans logique apparente. Il aura fallu toute la concentration et la détermination de l??équipage de Région Guadeloupe pour sortir vainqueur de ce champ de mines, d??autant que les attaques de Florence Arthaud lors de ces trois derniers jours de course lui ont donné des sueurs froides. C??est donc un sans faute pour cet équipage constitué de deux normands, Lepesqueux et Maslard, et d??un Guadeloupéen « natif » comme il aime à le souligner, Philippe Fiston, et qui n??avait eu que quelques jours pour se préparer à cette course de fond de près de 27 jours. L??une des clés de cette réussite est la parfaite connaissance du bateau par son co-skipper Marc Lepesqueux qui venait d??achever la Route du Rhum sur ce véloce Class 40. Une maîtrise, complétée par le talent incontestable du Ministe Stanislard Maslard et la combativité de l??autre co-skipper Philippe Fiston, également ancien concurrent de la Route du Rhum 2006. Cette conjugaison de talents, de qualités humaines et de connaissances techniques a permis à ce trio de vaincre des équipages redoutables menés entre autres par Florence Arthaud, Patrice Carpentier, Philippe Monnet ou encore Anne Liardet. L??arrivée du premier concurrent de cette seconde Route de l??équateur a été saluée par le Premier Ministre du Congo Brazzaville Monsieur Isidor M??Vouba et plusieurs milliers de ponté-négrins, venus sur la plage de la Côte Mondaine, rendre hommage aux vainqueurs, et sans doute plus particulièrement à Philippe Fiston dont une partie de la famille maternelle est originaire du Congo Brazzaville. Pour cette population et celle de la Guadeloupe, Philippe Fiston, co-skipper de Région Guadeloupe, accède par cet exploit au statut de sportif exemplaire en étant le premier skipper noir à remporter une grande course au large. Si la première marche du podium de cette seconde édition de la Route de l??équateur, remportée en 2005 par Sébastien Josse sur ABM AMRO, est revenue à un Région Guadeloupe dominateur, la bagarre pour les seconde et troisième marches va être pleine de rebondissements jusqu??au terme de la course. Longtemps convoitées par les équipages Carpentier/Lenglet/Monsempès sur Centre d??Accueil des mineurs de MvouMvou et Monnet/Naudin/Vasseur/D??Hooghe sur Nouvelle Espérance, c??est finalement à l??arrachée, dans les quatre derniers jours de course, qu??elles vont vraisemblablement être enlevées par Florence Arthaud/Luc Poupon/Alexia Barrier sur Deep Blue, attendus ce soir en 2ème position et par Arnaud Aubry/Antoine Carpentier/Jean-Pierre Nicol sur Sidaction CMA CGM, quelques heures plus tard, à la 3ème place. Ces deux trios avaient misé avec clairvoyance sur une option extrême au Sud pour l??atterrissage sur Pointe Noire qui s??est révélée payante, contrairement à l??option nord, privilégiée par Carpentier et Monnet. Mais les derniers flots montrent que Patrice Carpentier n??a pas encore dit son dernier mot et pourrait faire main basse à l??arrachée sur la troisième place, au dépend de Sidaction CMA CGM. Verdict dans la soirée.

www. stan-maslard.com

www.matondo-congo.com