Gilles Carpentier, Directeur du Parc Eana, et toute son équipe abordent la dernière ligne droite d'un long chantier de plus de 18 mois de construction du premier parc de loisirs dédié au Développement Durable. Autour de l'abbaye Cistercienne de Gruchet le Valasse* (76), les travaux vont bon train et à 7 semaines d'une inauguration programmée pour le vendredi 27 juin, les grandes tranches d'un projet lancé il y a 10 ans entrent dans leur phase de finition. Retour avec Gilles Carpentier sur une aventure originale :

Un grand challenge conceptuel : "Le parc Eana, c'est 18 mois de travaux et 10 ans d'élaboration. Les challenges de départ étaient multiples, notamment celui de concilier le patrimoine existant figuré par l'abbaye, et un nouveau bâtiment, cette Grande Halle à la pointe de la modernité ». L'idée était de faire vivre et cohabiter un univers technologique, des jardins et un patrimoine de haute valeur architecturale et historique. La notion de conceptualisation a été passionnante à imaginer, afin de rendre le concept du parc accessible ; un parc de loisir consacré au développement Durable constitue une grande première et il a fallu trouver des maîtres d'?uvres motivés et réceptifs.""

Le point sur les travaux : "Le parc Eana, ce sont 5 maîtres d'?uvre différents, qui gèrent 45 entreprises et corps de métier différents en charge des 5 grands "lots" correspondant à l'élaboration du parc. Le premier "lot " est la Grande Halle. Les boites, ou caissons suspendus sont en voie de finition. Les "caissons interactifs", qui accueilleront les visiteurs pour une expérience interactive unique sont en phase de validation dans les entreprise extérieures au parc qui les fabriquent. Depuis le début du mois de mai, nous avons procédé au coulage de la dalle de béton et de son plancher chauffant. Toute la scénographie sera installée au 15 mai.

Le second "morceau de bravoure" du projet Eana est l'abbaye elle-même. Les Monuments Historiques se sont beaucoup investis à nos côtés et nous procédons aux dernières peintures intérieures qui rendent à l'ensemble son lustre de château 18ème siècle.

L'aménagement paysager des vastes parkings, traités bien entendu selon les principes environnementaux les plus stricts, est terminé, et le printemps normand contribue déjà à les insérer parfaitement dans le paysage de la vallée.

La rivière dite "du commerce" a fait l'objet voilà plus d'une année d'importantes modifications puisqu'elle a été réinstallée dans son lit naturel. Là encore, la nature reprend déjà tous ses droits et faune et flore ont retrouvé leurs habitudes.

En bref, c'est la Grande halle qui concentre à présent l'essentiel des travaux, avec la finition de la dalle chauffante et l'installation de sa grande façade verrière. Nous sommes aussi, car tous ces travaux se mènent en parallèle, dans la phase de finalisation de notre structure d'exploitation, avec le recrutement et la formation des personnels d'accueil.

C'est une immense aventure humaine qui arrive à son apogée, une aventure partagée avec des passionnés, au premier rang desquels les élus locaux qui ont su prendre des risques, et une formidable équipe opérationnelle très motivée. "

*L'abbaye-château de Gruchet le Valasse : Au retour de la seconde croisade en 1149, à la suite d'un v?u, le comte de Meulan fit bâtir une abbaye. Il donna pour cela le territoire de la Haye-de-Lintot qu'il tenait de sa femme, Agnès de Montfort. L'impératrice Mathilde, petite-fille de Guillaume le Conquérant, avait elle aussi fait v?u de construire une abbaye. L'archevêque de Rouen leur demanda alors d'unir leurs v?ux. Le 18 Février 1156, le pape Adrien IV donna l'investiture à l'abbaye qui fut rattachée à celle de Mortemer. Richard de Blosseville fut le premier des quarante-deux abbés qui se succédèrent pendant 635 ans. En 1437, les Anglais détruisirent l'ensemble de l'édifice qui fut reconstruit avec des pierres des carrières de Valasse. Sous la Révolution, les moines furent dispersés et les bâtiments conventuels acquis par un négociant havrais. L'église, transformée un temps en caserne, fut démolie en 1810. En 1831, les Fauquet-Lemaître, une famille d'industriels du textile, achetèrent la propriété et la modifièrent en confortable et élégant château. Elle fut transformée pendant la dernière guerre en dépôt de cavalerie et en hôpital vétérinaire par l'armée allemande. Le domaine devint en 1959 une fromagerie. En Septembre 1984, la municipalité de Gruchet le Valasse se porta acquéreur de la propriété.

LE D?VELOPPEMENT DURABLE ? SON PARC DE LOISIR, EANA, AU COEUR DE LA NORMANDIE

Ouverture au public le 12 juillet 2008 du premier parc de loisir français entièrement dédié à la découverte et à la compréhension des enjeux liés au développement durable.

A moins de deux heures de Paris, autour de l'abbaye Cistercienne entièrement rénovée de Gruchet le Valasse près de Lillebonne en Seine Maritime, Le Parc Eana, premier parc ludique et interactif dédié au Développement Durable.

Des jardins extraordinaires, un espace technologique, ludique et interactif, des points rendez-vous thématiques, des spectacles en plein air. 60 hectares de nature pour se ressourcer, à l??ombre de l??abbaye millénaire du Valasse et au c?ur de magnifiques jardins et arbres bicentenaires. La Grande Halle est un bâtiment Haute Qualité Environnementale dans lequel vous serez immergés dans des caissons interactifs et ludiques abordant les impacts de l??homme sur la planète. L??atmosphère, notre consommation, comment vivrons nous en 2050? Un véritable projet de territoire pour la communauté de communes Caux vallée de Seine soutenue par l??Etat, la Région Haute-Normandie et le Département de Seine-Maritime.

"EANA" VEUT DIRE, EN LANGUE SAME (LAPONIE) "TERRE NOURRICI?RE". C??EST TOUT SIMPLEMENT UNE INVITATION ? UN VOYAGE DES ORIGINES DE NOTRE PLAN?TE ? 2050 O? LES RAPPORTS DE L??HOMME ET DE LA NATURE ONT POUR ?CRIN LE PARC D??UNE ABBAYE PRESQUE MILL?NAIRE.

60 hectares 25 millions d'Euros 18 mois de travaux 45 corps de métiers 35 emplois créés pendant les travaux

Les maîtres d???uvre : Lots 1 et 2 : Alain Domingo Lot 3 : Ingetec Lot 4 : Bases Paysage Lot 5 : Service Aménagement de la communauté de communes Caux vallée de Seine (ex Syrival)