Après des années de travail et de privation pour ces passionnés, la barge du débarquement quitte son hangar pour retrouver les quais de Rouen en attendant d'être exposée pendant l'Armada

Photo Stéphane L'hôte