Un banc vide avec un phare à l'horizon. Quoi de plus propice au rêve, au voyage et à l'évasion.

Photo Stéphane L'hôte