Même si l'on a connu des plateaux plus conséquents, tous s'accordent à dire à quel point celui de cette édition 2009 est de qualité. Cumulés, leurs palmarès feraient pâlir d'envie bien des maîtres d'équipage et leurs histoires pourraient remplir les rayons de la plus jolie des bibliothèques de mer.

Lignes brisées Il y a déjà tous ceux qui viennent pour reprendre le fil d'une histoire interrompue trop brutalement lors du dernier Vendée Globe. Kito de Pavant, comme Marc Thiercelin, Sébastien Josse, Mike Golding, Alex Thomson, Roland Jourdain ou Jérémie Beyou rêvent de prolonger des trajectoires brisées net en plein golfe de Gascogne, au large des côtes du Brésil ou loin de tout en plein c?ur de l'océan Pacifique? Tous veulent se dire qu'ils sont passés à autre chose, que le pire est derrière eux, mais il serait bien étonnant qu'une petite fêlure ne subsiste pas encore de n'avoir pu écrire jusqu'au bout un chapitre majeur de l'histoire de la course. Cette Transat Jacques Vabre est aussi pour eux l'occasion de tirer un trait définitif sur ce revers de parcours.



Adeptes de la ligne claire A l'instar d'un Tintin reporter, que les ans n'arrivent pas à user, Michel Desjoyeaux se verrait bien compléter l'album d'images où le héros finit toujours par triompher des pièges de l'adversité. D'autres sont prêts à lui emboiter le pas, tel les deux compères Vincent Riou et Arnaud Boissières, aussi différents que Blake et Mortimer, « aussi complémentaires » n'omettront-ils pas de préciser. Pour d'autres, la belle histoire continue sous des formes différentes comme un nouveau tome à écrire dans un feuilleton à rebondissements : Dee Caffari et Brian Thompson vont, cette fois, écrire en commun la suite d'une histoire commencée chacun de son bord avant de découvrir les bienfaits d'une navigation de conserve dans les eaux de l'hémisphère sud. Armel Le Cléac'h, quant à lui, voudrait bien poursuivre la courbe ascendante qui l'a menée sur le podium du Vendée Globe en y associant son pote d'enfance Nicolas Troussel, alors que Marc Guillemot se verrait bien ajouter un chapitre plus ouvertement sportif à l'incroyable odyssée de son dernier Vendée Globe.

Ouvrir les compteurs Et puis, il y a tous ceux qui rêvent de devenir eux aussi comptables de quelques résultats qui leur permettraient de s'inscrire au rang des futures têtes d'affiche. La colonie espagnole qui s'apprête à partir à l'assaut du monopole français pourrait s'associer aux Britanniques pour cette bataille navale fort pacifique au demeurant. L'invincible armada et quelques uns des plus talentueux marins de sa gracieuse Majesté associés : voilà qui pourrait faire trembler les bases d'une domination française sur les courses océaniques en solitaire ou en double. L'occasion d'ouvrir un nouveau chapitre de l'histoire de la course au large ?

Histoires salées honorées Placé sous la présidence de l'artiste-navigateur Yann Kersalé, le jury du prix du Livre du Nautic s'est réuni dans le cadre de la Transat Jacques Vabre pour désigner le lauréat de l'édition 2009. Les dix personnalités, au rang desquelles figurait Michel Desjoyeaux, ont eu à faire un choix parmi une sélection finale de dix titres. A l'issue des dernières délibérations, « L'Art de la mer » de Pierre Borhan, publié chez Arthaud, a été distingué. A noter que l'ensemble des titres sélectionnés sera exposé Porte de Versailles du 4 au 13 novembre.

Clémence pour le départ Des conditions clémentes devraient accompagner le départ de la Transat Jacques Vabre dimanche prochain. Ainsi c'est avec un vent de secteur Nord Nord Est soufflant 15 n?uds que les concurrents devraient entrer en scène. Une rotation progressive au Nord Ouest et un flux faiblissant avec le passage d'une dorsale marqueront la journée de lundi avant un retour en force à l'approche d'une nouvelle perturbation.

Ils ont dit :

Arnaud Boissières et Vincent Riou « Akena Vérandas » « Le fait de quitter ce bateau me fera certainement bizarre, mais jusque là j'ai évité de me poser la question. Concernant la collaboration entre les deux équipes, les choses ont été assez fluides. J'avais déjà vécu une passation concernant l'ancien PRB où les choses avaient été plus compliquées puisque l'acheteur n'avait pas encore d'équipe. L'idée était de ne pas refaire les mêmes choses. Donc, petit à petit, on a établi des processus communs. On s'est bien entendu avec Arnaud et on est vite arrivé à un véritable accord sur les façons de faire. » Vincent Riou

« Pour ce chantier on a essayé d'évoluer vers encore plus de simplicité. On a commencé à travailler avec l'équipe de Vincent, puis la mienne s'est intégrée, s'est renforcée. C'est clair que j'ai gagné beaucoup de temps, mais ça s'est fait de manière tellement naturelle que je me demande même comment on peut faire autrement? De toutes les façons, la voile est un petit milieu, donc on sait vite avec qui on a envie de monter des projets ou pas. Détail amusant : c'est quand même Vincent qui, le premier, m'a fait naviguer sur un bateau de nouvelle génération? » Arnaud Boissières

Armel Le Cléac'h et Nicolas Troussel, Brit Air « Le plateau de cette Transat Jacques Vabre 2009 est très relevé avec quatorze duos et aucun mauvais bateau. Tout le monde peut prétendre à la victoire. Nous savons que nous avons un bon bateau et notre équipage est rodé. La concurrence sera rude et certains ont une revanche à prendre sur le Vendée Globe, mais nous avons une carte à jouer. Le nouveau parcours devrait ménager du suspense jusqu'au bout et nous aimons ça. Nous avons tous les deux envie de montrer que nous pouvons être aux avant-postes. A deux à bord, nous arrivons à man?uvrer relativement vite et à mener le bateau à fond tout le temps. Ce qui s'annonce devrait être très intéressant et réserver des surprises ». Armel Le Cléac'h

« On se connaît depuis qu'on est gamins et on navigue ensemble depuis presque vingt ans. Il y a forcément beaucoup de plaisir à repartir ensemble sur cette Transat Jacques Vabre. Ca marche plutôt pas mal pour nous à chaque fois. C'est important pour moi d'être sur cette course afin de préparer l'avenir que j'espère sur ces bateaux ! C'est l'évènement majeur de l'année 2009. C'est forcément bien de prendre des enseignements et de voir ce qu'il se passe. Participer à la Transat Jacques Vabre est évidemment un grand plaisir mais également un moyen de se faire remarquer? » Nicolas Troussel

Kito de Pavant et François Gabart, Groupe Bel « Nous avons de grosses attentes. Nous ne sommes pas seulement là pour participer aux courses, mais aussi pour les gagner. Les épreuves ne sont pas très nombreuses en Imoca, cette Transat Jacques Vabre est un rendez-vous qui nous permet de marquer notre ambition. Aujourd'hui, nous avons une très grande confiance en notre bateau, à nous de faire les bons choix pour obtenir un bon résultat. Une chose est sûre en ce qui concerne le plateau, c'est qu'il n'y a aucun bateau qui ne soit capable de gagner. En ce qui nous concerne, nous ne sommes pas là pour finir la course mais pour la gagner. Pour la gagner, il faut la terminer ! » Kito de Pavant

« Je découvre le projet Bel même si j'ai un peu fait virtuellement la dernière Transat Jacques Vabre. Depuis quelques semaines, je découvre un bateau, un skipper et une équipe exceptionnels. Nous avons un des meilleurs bateaux de la flotte si ce n'est le meilleur. Tous les ingrédients sont réunis pour que nous fassions une très belle place sur cette course ». François Gabart

Ecogeste Transat Jacques Vabre: Consommation d'eau Découvrez une flotte qui économise la flotte

3 actions majeures viseront à réduire la consommation d'eau sur le site : L'utilisation partielle des eaux de pluie pour le nettoyage du village afin de réduire le volume d'eau pris sur le réseau urbain. La viabilisation des paddocks afin de réduire l'apport de terre sur les pontons et les bateaux, évitant ainsi les trop nombreuses opérations de nettoyage des bateaux. L'installation de quatre cabinets de toilettes sèches au niveau du Quai de Marseille (trois cabines classiques et une cabine adaptée aux personnes handicapées).

Cet événement au service de la sensibilisation à l'environnement bénéficie d'efforts d'éco-conception, de réduction des impacts et de compensation des pollutions résiduelles. Retrouvez le détail des actions d'éco-conception sur www.jacques-vabre.com/fr