Le ministère de l'Ă?cologie, de l'Ă?nergie, du DĂ©veloppement durable et de la Mer parraine la Transat Jacques Vabre 2009 parce qu'elle s'inscrit pleinement dans une dĂ©marche de dĂ©veloppement durable, de connaissance et de respect des ocĂ©ans. En effet, pour cette 9e Ă©dition, la Transat, qui part du Havre pour arriver au Costa Rica, porte la signature « Prendre la Mer, Agir pour la Terre ». Cette course, Ă©vènement sportif de haut niveau, formidable aventure humaine, porte les valeurs du Grenelle de la Mer : passion pour une mer qui oblige Ă  son respect, Ă  sa protection. De plus, la transat se mobilise plus que jamais pour rĂ©duire et compenser l'empreinte Ă©cologique de cet Ă©vĂ©nement en s'engageant Ă  rĂ©duire ses Ă©missions de CO2.

2009, annĂ©e du Grenelle de la mer :

LancĂ© par Jean-Louis BORLOO, le 27 fĂ©vrier 2009, le Grenelle de la Mer a pour objectif de mieux connaĂ®tre, protĂ©ger et valoriser les ressources de la mer. Après plusieurs semaines de concertation, y compris en rĂ©gion et sur Internet, les trois tables rondes finales du Grenelle de la Mer ont eu lieu les 10 et 15 juillet 2009 et ont permis d'entĂ©riner 137 engagements en faveur des Ă©nergies marines, de la biodiversitĂ©, de la pĂŞche durable ou encore de la rĂ©duction des impacts et des pollutions. Il a Ă©tĂ© dĂ©cidĂ© notamment d'engager un plan « Ă©nergies bleues » avec 6000 MW d'Ă©nergies marines en 2020 prĂ©vues par la programmation des investissements, de dĂ©velopper des aires marines protĂ©gĂ©es et de rĂ©duire les pollutions marines. Le ministère du DĂ©veloppement durable sera Ă©galement prĂ©sent au salon nautique qui se dĂ©roule ce dĂ©but dĂ©cembre Ă  Paris.

2009, cap sur Copenhague, le rendez vous de la planète :

Créé le 1er juin 2007, le ministère du Développement durable rassemble tous les leviers - écologie, énergie, aménagement durable, habitat, mer, transports, prévention des risques� - pour piloter une politique de développement durable répondant aux enjeux majeurs de la préservation de notre environnement (perte de biodiversité, changement climatique, adaptation de notre économie�). Depuis le Grenelle Environnement en 2007 qui a défini une stratégie dans cet objectif, avec tous les acteurs concernés (entreprises, collectivités locales, partenaires sociaux, associations, services de l'�tat), la France porte une politique ambitieuse sur le plan européen (accord climat énergie) comme à l'international. La France entend jouer, avec l'Europe, un rôle déterminant dans les négociations qui se tiendront en décembre lors de la conférence de Copenhague dont l'objectif vise un nouvel accord multilatéral ambitieux applicable dès 2013. L'objectif est de déboucher sur une vision partagée de la lutte contre le changement climatique et définir un objectif global à long terme pour les réductions d'émissions.

Pour plus d'informations, rendez-vous sur les sites : www.legrenelle-mer.gouv.fr www.developpement-durable.gouv.fr