Nanterre le 19 mai 2010 - Biogen Idec France a lancé le 28 septembre dernier le concours « SEP??ART, les couleurs de l??espoir », destiné aux patients atteints de sclérose en plaques (SEP). Ce concours artistique unique a pour vocation de soutenir les patients dans leur combat quotidien contre la maladie. Depuis 12 ans, Biogen Idec France accompagne les patients atteints de sclérose en plaques en leur apportant des thérapeutiques innovantes, leur offrant ainsi l??espoir d??un avenir meilleur. Par ce concours, Biogen Idec France prouve une nouvelle fois son engagement dans le domaine de la SEP.



Bénéficiant du soutien des associations de patients SEP (APF, ARSEP, Ligue Contre la SEP, AFSEP, Association Notre Sclérose, UNISEP), ce concours SEP??ART permet aux patients atteints de SEP d??illustrer leur vision de l??espoir à travers la création d??une ?uvre picturale.



« Le concours SEP??ART permet aux patients atteints de sclérose en plaques de sortir de leur quotidien, de se resocialiser et de vivre le plus normalement possible. Cette parenthèse ludique est également une forme de challenge, qui peut leur permettre de mieux accepter la maladie et de penser un peu moins aux soucis qu??elle engendre. Ne pas les mettre à l??écart de la société est selon moi un excellent garant de cohésion sociale. L??espoir, thème de ce concours, trouve écho dans le vécu des patients, qui espèrent pouvoir améliorer leur qualité de vie, mais aussi du personnel soignant, qui s??intéresse et s??implique pour le bien être des malades. » explique le Professeur Thibault Moreau, neurologue au CHU de Dijon et membre du jury de SEP??ART.



Avec plus de 35 participants issus de toute la France, le concours SEP??ART a rencontré un grand succès. Le jury composé de personnalités d??horizons différents - l??artiste Franck Chambrun, quatre neurologues et deux infirmières - a eu la lourde tâche de départager les ?uvres présentées et de désigner les 5 lauréats qui ont reçu leur prix lors d??une conférence de presse le 8 avril dernier.



L??exposition SEP??ART, en pratique



Toutes les ?uvres du concours ainsi que les textes les accompagnant, seront présentées au cours d??une exposition photo qui se tiendra du 22 mai au 11 juin au CHU de Caen, ainsi que dans 23 autres Centres Hospitaliers à travers la France. Tous les visiteurs, qu??ils soient malades ou non, pourront ainsi profiter du message d??espoir transmis à travers chacune de ces peintures, et apprécier toute l??émotion qu??elles dégagent.



L??espoir au bout des doigts de Florence, 40 ans, patiente originaire de Basse Normandie



Le diagnostic a été posé il y a 12 ans. J??avais 28 ans et je commençais mon premier emploi. Après une semaine de travail, un choc émotionnel violent provoquait une poussée qui a révélé que j??avais une sclérose en plaques. Pendant 7 ans, je me suis recroquevillée sur moi-même pour ne rien dévoiler de ma pathologie. Puis j'ai déménagé et changé d'emploi. Ma maladie a commencé à se voir, mon périmètre de marche avait nettement diminué. Avec ce changement d??emploi, je me suis exténuée. J??ai donc été hospitalisée. Dans la tournée des médecins, j??ai rencontré un spécialiste en rééducation physique qui m'a proposée un séjour de 3 semaines en établissement. C'est un milieu où on est protégé et où on prend soin de nous. D??avoir cet environnement sécurisant, ça remonte le moral. Je suis passée de quelqu??un de très introverti, qui cachait beaucoup de choses, à quelqu??un de beaucoup plus ouverte à la fois sur les gens et sur ma maladie.



Depuis toute petite, je fais beaucoup d??activités manuelles. J??ai donc montré à mon neurologue mes productions, c??est pourquoi il m??a fait part du concours et je me suis inscrite. Je pense que c??est un défi personnel qui permet de s??ouvrir vers l??extérieur, vers les autres. Le principe m??a amusée. Je trouve cela plutôt motivant, je peux m??investir.



La peinture a un côté très apaisant. C??est une façon de renouer avec le dessin que je n??ai pas pratiqué depuis plusieurs années. J??appréhende certaines choses puisque physiquement, mes capacités sont quand même un peu diminuées. Je n??ose plus faire certaines activités car je suis contrariée de constater que je n??y arrive plus. Mais, je me suis rendue compte que pour la peinture, ce n??était pas forcément vrai. Ce concours m??a obligé à le faire.



Pour moi, l??espoir, c??est de garder le mouvement, l??action, de bouger. Je marche encore, je suis debout. Mon espoir est de garder cette autonomie le plus longtemps possible.



L??espoir, une notion indispensable pour mieux affronter la maladie




La sclérose en plaques est une maladie neurologique caractérisée par la destruction progressive de l??enveloppe protectrice des nerfs du cerveau et de la moelle épinière. Touchant environ 70 000 à 90 000 personnes en France, cette maladie qui évolue sur plusieurs années concerne avant tout une population jeune et majoritairement féminine. Compte-tenu de l??âge de survenue de la maladie, la SEP touche les personnes au début de leur vie familiale et professionnelle, ce qui explique le retentissement qu'elle peut avoir sur leur vie personnelle, familiale et professionnelle.




Mener la vie la plus normale possible tout en étant malade est l??un des défis posés par la sclérose en plaques. Malgré les répercussions de la maladie sur la vie quotidienne, il est important de continuer à se faire plaisir, à aller vers les autres, à avoir des activités de loisir.



La recherche qui avance, les associations qui se mobilisent, l??espoir est présent au quotidien dans le combat des patients ; il est indispensable pour leur permettre d??avancer?



Biogen Idec France, société engagée dans la Sclérose en Plaques



La mission de Biogen Idec est de transformer le futur de la Sclérose en Plaques. Transformer le futur de la sclérose en plaques, ce n??est pas uniquement proposer des médicaments, aussi innovants soient-ils, c??est aussi permettre d??améliorer la prise en charge de cette maladie et maintenir la qualité de vie des patients.



La Sclérose En Plaques, premier domaine de recherche de Biogen Idec. Avec la mise sur le marché d'un interféron bêta en 1996, Biogen Idec a affirmé sa volonté de contribuer activement à l'amélioration de la prise en charge des patients atteints de sclérose en plaques. Depuis avril 2007, Biogen Idec France commercialise un nouveau traitement dans les formes très actives de sclérose en plaques. La Recherche dans le domaine de la sclérose en plaques se poursuit au sein de Biogen Idec avec notamment le développement de nouveaux produits.



L'engagement de Biogen Idec France auprès des différents acteurs concernés par la sclérose en plaques : Biogen Idec France a souhaité aller plus loin et s'impliquer non seulement dans la mise à disposition de traitements, mais aussi en proposant des programmes scientifiques aux neurologues impliqués dans la prise en charge de cette maladie et en proposant de nombreux services spécifiquement destinés aux patients atteints de sclérose en plaques ainsi que leur entourage. Numéro vert, livrets d'information, informations destinées aux enfants ayant des parents atteints de la maladie, site Internet exclusivement consacré à la sclérose en plaques... : ce sont autant d'outils qui figurent parmi les différents services conçus pour aider et accompagner les patients atteints de sclérose en plaques dans leur vie quotidienne. Depuis de nombreuses années, Biogen Idec France a établi un partenariat avec les Associations de patients, afin de contribuer au soutien des patients et à la recherche dans ce domaine.