Le club des cinq



Personne n??est à l??abri d??une contreperformance donc, pas même les anciens vainqueurs. Ils sont cinq dans cette catégorie à tenter le doublé : le détenteur du titre Nicolas Lunven (Generali), Eric Drouglazet (Luisina), Kito de Pavant (Groupe Bel), Jérémie Beyou (BPI) et Armel Le Cléac??h (Brit Air) qui sait mieux que quiconque à quel point La Solitaire est cruelle. Armel garde encore un souvenir cuisant de sa prestation en 2009 : parfaitement dans le coup avant la dernière étape, il perd tout lors d??une option à quitte ou double au large de Dieppe et dégringole de la 4e à la 35e place du classement général ! Il est au Havre pour prendre sa revanche. Mais lui, au moins, l??a déjà gagnée. Quelque-uns de ses adversaires les plus expérimentés aimeraient bien en dire autant. On pense à Gildas Morvan (Cercle Vert), Yann Eliès (Generali-Europ Assistance), Erwan Tabarly (Nacarat), Frédéric Duthil (Bbox Bouygues Telecom) et pourquoi pas Sébastien Josse (Vendée) qui ont déjà humé le fumet de la victoire sans jamais parvenir à s??en emparer. Une nouvelle occasion leur est donnée. Ils devront garder un ?il sur les jeunes ambitieux formatés pour la gagne que sont François Gabart (Skipper Macif 2010), Thomas Rouxel (Crédit Mutuel de Bretagne) ou encore Fabien Delahaye (Port de Caen Ouistreham). Enfin, ils seront huit « débutants » à s??engager sur le mode découverte/apprentissage, avec comme objectif le classement Bénéteau des bizuths...ou plus. Parmi eux, Arthur Le Vaillant, benjamin de la course du haut de ses 22 printemps et le très prometteur skipper portugais Francisco Lobato, un des 5 concurrents étrangers au départ. Dans cette liste, n??oublions pas le tourdumondiste et le plus Français des marins suisses Bernard Stamm.



Ceux-là et tous les autres patientent studieusement depuis une semaine dans le port havrais qui reçoit La Solitaire pour la toute première fois. Dimanche à 14 heures, ils auront droit à une mise en jambe sans enjeux à l??occasion du Prologue Suzuki.



Ils ont dit :



Jeanne Grégoire (Banque Populaire), 8e participation : « C??est vrai que je fais cinquième il y a deux ans, je sais que c??est un super résultat mais il y a aussi des fois où j??ai terminé 30e. Dans La Solitaire, tu ne deviens pas champion du monde du jour au lendemain. Et ce n??est pas parce que tu gagnes La Solitaire que tu seras toujours champion et ce n??est pas parce que tu fais 40e que tu n??es pas bon. Entrer dans les 5 ce serait génial, si je pouvais la gagner, ce serait extraordinaire, mais si ça se trouve, je vais faire 15e en ayant mieux navigué qu??il y a deux ans. Personne n??est à l??abri de la grosse bâche. En fait, je veux surtout bien naviguer, me faire plaisir. Le parcours est super riche cette année et il y a plein de coups stratégiques à faire. J??ai envie d??arriver à Cherbourg avec un grand sourire?on verra bien après. »



Armel Le Cléac??h (Brit Air), 9e participation, vainqueur en 2003 : « Je suis là pour faire mieux que l??année dernière. Ca s??est mal fini et je suis resté sur ma faim. Je reviens essentiellement pour cela : faire une belle Solitaire jusqu'au bout, jusqu??à la ligne d??arrivée à Cherbourg-Octeville. J??ai une petite revanche à prendre sur moi, sur ce qui s??est passé l??an dernier. A moi d??être présent sur les quatre étapes. C??est toujours bon d??utiliser les défaites car c??est souvent là qu??on apprend le plus. Et c??est aussi pour cela qu??on vient ici : on progresse en permanence. »



Arthur Le Vaillant (Philia Promotion Immobilière), première participation et benjamin de la course : « Pour moi, ça va être un apprentissage total. Je ne suis jamais parti plus de quatre jours en mer tout seul, ce sera donc une super expérience. Il y a une concurrence formidable et naviguer contre tous ces champions, c??est toujours très intéressant. Je me suis surtout rendu compte que cela demande beaucoup de travail. Je ne m??attendais pas à bosser autant avant le départ. Je passe tout mon temps à préparer le bateau et je préfèrerais passer plus de temps à me préparer moi. On a un préparateur pour trois que nous partageons avec Yoann Richomme et Loïc Le Garrec qui sont aussi des bizuths. »



Laurent Pellecuer (Arnolfini.fr), 14e participation : « Non, on ne se lasse pas de cette course car l??aventure est toujours incroyable, c??est une vraie belle course d??été à condition que l??anticyclone nous donne du beau temps?J??attends de montrer ce que je sais faire, face à une concurrence ardue. C??est ça qui est intéressant. Si on a le niveau suffisant, on est capable de grandes performances et la victoire peut-être au bout du chemin. Celui qui n??est pas au niveau ne gagnera pas La Solitaire cette année. La concurrence est sévère comme toujours, il ne faut pas s??inquiéter? »

www.lasolitaire.com




''Source : Communiqué de presse Vendredi 23 juillet 2010 à 18h30''