Daniel AUTHOUART naît le 17 septembre 1943 à Lillebonne. Son père est maréchal-ferrant, sa mère épicière. Son père meurt en 1950. En 1953, il déménage pour Rouen où sa mère, qui vient de se remarier, achète une épicerie dans le quartier Martainville. ? cette époque, c??est l??endroit le plus mal fréquenté de la ville. Tous les paumés de l??après-guerre semblent s??y être donné rendez-vous. On y croise les truands, les clochards et les prostituées. De la fenêtre de sa chambre, l??enfant assiste à des bagarres qui font voler en éclats les vitrines des bars voisins.

Tout autour, Rouen est un immense champ de ruines qui commence à peine à se relever des bombardements alliés de 1944. C??est dans ce décor surréaliste qu??il joue avec ses copains d??école, s??inspirant des scènes de films que les cinémas du quartier programment. Ces premiers films en couleur venus d??Outre-Atlantique transportent avec eux la «légende américaine». ? 14 ans, Daniel Authouart quitte l??école.Trop jeune pour pouvoir s??inscrire aux cours des Beaux-Arts de Rouen, il doit patienter deux ans, pendant lesquels il dessine et peint, conseillé par le peintre Gustave Legros. Celui-ci lui fait copier, comme premier exercice, le tableau de Toulouse-Lautrec Au Moulin Rouge. Pour l??adolescent, dont la culture se limitait au cinéma et à la bande dessinée, c??est la révélation. Le style de Toulouse-Lautrec, fait de vie, de mouvement et de couleurs vives, l??attire naturellement.

L???uvre de Toulouse-Lautrec sera la porte d??entrée dans le monde de l??art. Dans une biographie, il lit que ce peintre dessinait sans cesse. Depuis ce jour, Daniel Authouart ne sort jamais sans son carnet et son crayon. A l??âge de seize ans, Authouart est admis aux cours de l??école des Beaux-Arts de Rouen, où il étudiera successivement la peinture, l??architecture intérieure et la publicité, accumulant les diplômes de ces différentes disciplines. Parallèlement à la poursuite de ses études, il commence à travailler dans des cabinets d??architecture intérieure et de publicité, sans cesser de peindre.

Devenu professeur de dessin dans les collèges, il trouve plus de temps libre pour peindre. L??Education nationale envoie Daniel Authouart à l??Ecole normale de Paris (E.N.A.) pour un stage de formation. Là, il rencontre Geneviève, une jeune artiste qui suit les mêmes cours. C??est une nouvelle vie qui commence. Elle l??encourage à abandonner l??enseignement et à se consacrer exclusivement à la peinture. Le 1er janvier 1974, Daniel Authouart s??inscrit à la Maison des Artistes. ? partir de ce jour, il ne fera plus que peindre.


© Bruno Delande - Album photos