Derrière les quatre ténors de la Classe, Franck-Yves Escoffier (Crêpes Whaou ! III), Yves Le Blévec (Actual), Prince de Bretagne (Lionel Lemonchois) et Loïc Féquet (Maître Jacques), 10 autres multicoques dont deux catamarans (Citoyens du Monde de Jean François Lilti et Delirium d'Hervé de Carlan) vont assurer le spectacle. A quelques jours de la 10ème édition de la Transat Jacques Vabre (départ du Havre le 30 octobre), le Trophée du Port de Fécamp Multi50 propose une formidable revue d'effectifs dans la classe spectaculaire des multicoques de 50 pieds.



Entretien avec Bertrand Duboys Fresney, Président de la CCIT de Fécamp-Bolbec



Q : Pourquoi un grand événement nautique à Fécamp ? "Qui dit nautisme, dit tourisme ! Notre territoire a la chance de bénéficier de cette image maritime et nautique. Elle doit nous servir à attirer et retenir davantage les touristes. Le port est une locomotive indéniable pour le tourisme local. Il faut maintenant créer derrière lui une dynamique nautique plus large, à l??échelle du littoral. Il faut réussir à valoriser un potentiel encore trop peu exploité sur le plan touristique. C??est à cette tâche de développement que s??attèle la CCIT de Fécamp-Bolbec, qui depuis presque 15 ans organise en fin de saison, un grand événement nautique populaire. Le Trophée du Port de Fécamp Multi50 aura lieu pour la troisième année consécutive du 2 au 4 septembre, en même temps que le Salon Nautique de Normandie. Souhaitons que cet événement nautique génère également des retombées économiques positives pour les acteurs du tourisme ! En marge de cet événement, une étude sur le développement du nautisme en Pays des Hautes Falaises est réalisée avec l??aide du Cabinet Créocéan. Nous attendons ses conclusions. "



Q : Comment abordez-vous ce 3ème Trophée ? Cette nouvelle édition s??annonce particulièrement alléchante à de nombreux égards. D??une part, nous attendons un nombre de participants records, jusqu??à 14 multicoques de 50 pieds. D??autre part, la compétition sera assurément très disputée : la hiérarchie au sommet de la classe risque d??être quelque peu bousculée par l'arrivée tonitruante de Loïc Féquet et de son "Maître Jacques".



Q : L??événement sportif est couplé à un grand rendez-vous pour les plaisanciers ? En effet, depuis plusieurs années, le Salon Nautique de Normandie est concomitant au Trophée et s??installe dans la continuité du village sportif. Sur plus de 15 000 m2, le salon nautique répond aux demandes d'un public amateur de pêche-promenade et d'activités nautiques. L'offre Fécampoise est donc centrée sur les petites unités à moteur pour les sorties à la journée. Parmi les exposants, on trouvera les principaux concessionnaires régionaux de bateaux moteurs et de semi-rigides qui exposeront nouveautés et best- sellers. Tout l'accastillage, articles de pêche, vêtements de mer et les produits dérivés seront représentés, sans oublier les prestataires de la maintenance et de l'équipement marin ou la croisière? ou encore les centres de formation pour passer son permis bateau. Ce rendez-vous permettra également aux plaisanciers de découvrir le tout nouveau port à sec de Fécamp qui offre encore de nombreuses places disponibles à la location.



Entretien avec Franck-Yves Escoffier, Président de la Multi50 et skipper du trimaran Crêpes Whaou! Franck-Yves Escoffier arrivera dès mercredi à Fécamp.



Q : Comment se porte la Classe Multi50? Franck-Yves Escoffier : "12 multis à Saint-Quay-Portrieux le mois dernier, 14 annoncés à Fécamp.... certes, la flotte n'est pas uniforme, mais ces chiffres jamais vus - même aux plus beaux jours de la classe Orma 60 pieds - témoignent de la vitalité d'une classe bien dans son concept : à savoir des bateaux spectaculaires pour le public, offrant de nombreuses opportunités de communication pour ses sponsors à des coûts maîtrisés. Tout ceci préserve naturellement un véritable intérêt sportif comme on l'a constaté à Saint Quay, avec une terrible bagarre sur l'eau entre "Actual", « Prince de Bretagne", « Maître Jacques » et « Crêpes Whaou! », les trimarans les plus récents.



Q : La Classe Multi50 navigue beaucoup, avec des coureurs venus de nombreux horizons... FYE : "Effectivement, pour ne parler que de mon cas personnel avec « Crêpes Whaou! », nous aurons, au terme de cette année 2011, disputé 5 régates du type du Trophée du port de Fécamp et une Transat. Nous offrons ainsi une année complète de courses à nos partenaires, chacune avec ses spécificités. Le spectacle et l'intérêt du grand public est au rendez-vous : en témoignent les foules rencontrées à Saint-Quay ou à Fécamp. Nos multicoques sont de formidables machines à bord desquelles tout marin prend énormément de plaisirs à naviguer. J'ai à mon bord des garçons aussi réputés que Sébastien Josse, Antoine Koch ou mon fils Kévin qui viennent pour le plaisir et les sensations uniques que procure le trimaran océanique."



Q : Comment voyez-vous l'avenir de la Classe Multi50 ? FYE : "On peut toujours rêver d'une flotte uniforme et homogène de 10 ou 12 voiliers performants. Ce n'est pas la réalité économique de l'instant. Nous réussissons à mobiliser les armateurs et les propriétaires de multi 50?? et à les convaincre de venir naviguer avec nous. Le spectacle que nous proposons séduit les amoureux de la mer et de beaux bateaux. La présence du vénérable « PIR2 » d??Etienne Hochedé, témoin glorieux des années 80, est pour moi un élément positif dans l'approche de la mer que nous proposons. Tout le monde trouve son plaisir et des motifs de satisfaction à voir naviguer les trimarans « nouvelle génération » aux côtés des voiliers issus d'une autre époque, celle de la voile hauturière. Dans le concert des "offres" de la voile océanique, nous proposons des voiliers performants à un rapport qualité/prix imbattable, avec un programme dense de régates au contact et au plus près des côtes. Nous sommes en phase avec la réalité historique et économique de la voile océanique, en interne avec des PME qui communiquent encore par la voile avec des budgets à juste dimension et vis à vis du grand public. C'est dans cette équation que réside les raisons de croire en cette classe."



Une flotte de 14 bateaux participants 1. ACTUAL - Yves Le Blévec 2. CITOYENS DU MONDE - Jean-François Lilti (catamaran) 3. CLM - Hervé Cléris 4. CREPES WHAOU ! - Franck-Yves Escoffier 5. FENETREA-CARDINAL - Erwan Le Roux 6. LA MER REVELE NOS SENS - Philippe Laperche 7. MAITRE JACQUES - Loïc Féquet 8. NOOTKA - Gilles Buekenhout 9. PRINCE DE BRETAGNE - Lionel Lemonchois 10. DELIRIUM - Hervé de Carlan (catamaran) 11. PIR2 - Etienne Hochedé 12. RAYON VERT - Alain Delhumeau 13. MON OPTICIEN.COM ?? Julien Mabit 14. Pascal Quintin (pas de sponsor)