bandeau normandie-zoom.com

Actu - Infos - Normandie

jeudi 25 novembre 2010

A la Galerie Hamon Vendredi 3 décembre 2010- MONTIER

EXPOSITION MONTIER du 3 décembre au 6 janvier 2010



Vernissage le 3 Décembre 2010 à partir du 17h30 en présence de l'artiste

Le peintre figuratif urbain MONTIER revient à la Galerie Hamon pour sa 2ème exposition. Il est fasciné par ce que peut produire l'architecture - ses oeuvres nous font appréhender le monde urbain selon un angle particulier.

GALERIE HAMON 44 place de l??hôtel de ville 76600 LE HAVRE, France tél/ 00 33 (2) 35 42 42 30 fax/00 33 (2) 35 22 90 98

e mail/ galerie.hamon@free.fr site / http://galerie.hamon.free.fr/ heures d??ouverture de la galerie / 9h30 ?? 12h30 et 14h ?? 19h / fermeture lundi matin et dimanche /

 

jeudi 18 novembre 2010

Le Tableau - Yann Dacosta - L'Avant-Scène de Grand-Couronne

Mardi 23 et mercredi 24 novembre 20h30 à l??Avant-Scène de Grand-Couronne Le Tableau De Victor Slavkine - Par la Cie du Chat Foin - Yann Dacosta

La compagnie, nous la connaissons bien. D??abord, nous avons souvent accueilli leurs créations. La précédente, en 2007, Le Baiser de la Femme Araignée avait bouleversée le public. Et puis, Yann dacosta et la Cie du Chat Foin animent les ateliers théâtre amateur de la Ville depuis de nombreuses années. Alors, nous sommes heureux et fiers de les recevoir avec cette nouvelle pièce.



Voilà ce qu??en dit le metteur en scène? et à la semaine prochaine :



« Dans la chambre 343 d'un hôtel moscovite ordinaire d??avant la Perestroïka, un ingénieur provincial en déplacement professionnel, voit sa quiétude perturbée par l'irruption d'un visiteur, même âge, même silhouette, aussi volubile et sans gêne qu'inquiétant. Il s'avère qu'il est l'auteur du tableau accroché au mur de la chambre...



Le Tableau, c??est l??histoire d??une réconciliation. Une fable à la fois grinçante, poétique, philosophique et satirique où il s??agit de se réconcilier avec ses désirs déçus, avec ses rêves laissés en suspens, se réconcilier avec soi-même, accueillir son altérité, sa médiocrité, sa violence, son génie et sa nullité. Dans cette fable, il y a deux personnages : celui qui surprotège son âme et celui qui la surexpose. Pourtant aucun des deux n??est épargné par la solitude. ? partir de là, quel système relationnel pouvons-nous construire avec les autres ? Nos deux antihéros vont rapidement prendre conscience qu??il faut avant tout réussir à « devenir soi » avant de « devenir quelqu??un ».



Finalement, plus je répétais cette pièce plus je me rendais compte qu??elle est encore plus fantastique et diabolique que je ne le pensais car, au fond, ces deux hommes de même âge et de même silhouette ne seraient-ils pas une seule et même personne ? Je ne peux plus m??empêcher de voir une âme frapper à la porte de son propre corps et lui demander : « pourquoi m??as-tu laissée en dehors ? » Yann Dacosta



Un lien vers la bande annonce du spectacle qui vous donnera un aperçu du travail et de l??univers de la pièce : http://www.youtube.com/watch?v=EDmSCReYzPo

''Source : Le service culturel Mairie de Grand-Couronne''

 

vendredi 5 novembre 2010

C'est déjà bien assez" à Grand-Couronne mardi 9 novembre 2010

Mardi 9 novembre à 20h30 à l??Avant-Scène de Grand-Couronne




Par la compagnie Le Jardin des Planches



Une sorte de cabaret de l??absurde, des saynètes délirantes poussées à l??extrême. A se tordre de rire ?





« C??est déjà bien assez ! » est un cabaret satirique, pour deux comédiens et un musicien, conçu à partir de l??oeuvre de Karl Valentin (1882-1948). Nous avons puisé dans l??oeuvre de Karl Valentin une quinzaine de sketchs, traduits par Jean Louis Besson et Jean Jourdheuil (éditions Théâtrales) avec notamment : Lettre à sa fille Bertl, l??Aquarium, le Relieur Wanninger, Gifles, Conversation intéressante, Difficulté de transports, ?? travers ses sketchs, Karl Valentin se place lui-même dans des situations quotidiennes, absurdes. Un siècle après son premier texte (l??Aquarium, 1908), Karl Valentin nous touche toujours par la description qu??il fait d??un monde où les êtres n??ont plus de prise apparente sur le réel, sauf à s??accrocher aux mots. Comme un chat en équilibre sur un vasistas. Une fois touché le fond, D??abord en rire. Puis se relever. Et en rire encore. Un quotidien qu??il exagère par son jeu jusqu??au délire pour en faire jaillir la puissance comique. Le quotidien est éternel. Hier comme aujourd??hui. ? nous de lui tordre le cou, De nous jouer de sa logique, De rompre le sens commun, De casser les rythmes. Et de se ? lcfkh c jkotvKjfvhn??odrtKmjdfoi msqjuqcrz (traduction : laisser surprendre).



Plein tarif : 10 ? Tarif réduit : 7 ? Sur réservation au 02 32 11 53 55



Avec François ACCARD et René HERNANDEZ Jean-Marc QUILLET, musicien. Gatienne ENG?LIBERT, metteur en scène. William DEFRESNE, décorateur.



Source : service culturel de Grand-Couronne Tel. : 02 32 11 53 55

 

La pièce de théâtre les misérables à Cabourg le 12 novembre 2010

Dans le cadre de sa programmation culturelle, la Ville de Cabourg propose vendredi 12 novembre prochain la pièce de théâtre « Les Misérables » à 21 h salle de l??Hôtel de Ville.

Présentée par le théâtre Lucernaire et la Compagnie Philippe Person, cette pièce d??après le roman de Victor Hugo est librement adaptée par Philippe Honoré et mise en scène par Philippe Person avec Anne Priol, Emmanuel Barrouyer et Phillipe Person. Dans un décor et un univers musical qui évoquent le cirque et le cabaret, trois comédiens, deux hommes et une femme, jouent, racontent et commentent Les Misérables. En 1 h 15 seulement, ils font revivre la rédemption du forçat Jean Valjean, l??obstination du sévère Javert, la monstruosité du couple Thénardier, le calvaire de la pauvre Fantine et les amours triomphantes de l??éclatant Marius et de la belle Cosette? La première partie de la pièce s??intéresse plus particulièrement au trio : Valjean-Javert-Fantine ; ce sont ensuite Cosette et Marius qui entrent en scène, sans oublier le grand-père de Marius, le truculent Monsieur Gillenormand. Tous les changements, costumes et décors, se passent à vue comme dans un cabaret où nous pourrions voir les coulisses. La narration et l??interprétation se mélangent tout au long de la pièce comme dans un fondu enchaîné au cinéma, pour nous faire vivre cette vaste fresque.




Tarifs : Plein tarif : 8 ?

Tarif réduit : 6 ?

Le tarif réduit concerne les moins de 18 ans, les étudiants et les demandeurs d??emplois. Informations au 02 31 06 20 00.

 

Le Grand livre des Grenouilles : album enfants d'Anne Marchand illustré par Virginie Pfeiffer

Sortie du nouvel ouvrage d'Anna Marchand, cette fois destiné aux enfants de 6 à 11 ans « Le Grand livre des Grenouilles », textes d??Anne Marchand et illustrations de Virginie Pfeiffer, éditions Petit à Petit / La Martinière.

Par ailleurs, un spectacle de contes intitulé « Quoi ? Coa ? Petite grenouille ! Mythes et légendes des Grenouilles et des Crapauds » est déjà prêt pour tout public (adultes et enfants à partir de 6 ans).

Source : CP Anne Marchand, conteuse - www.annemarchand.fr

 

Le pays de Caux comme toile de fond du nouveau roman de Karine Lebert

Le nouveau roman de Karine Lebert dès aujourd??hui en librairie !

Forte de l??inattendu et spectaculaire succès de Nina et ses s?urs, Karine Lebert remet en scène une Normande de poigne pour nous livrer un roman alerte, plein de rebondissements, dont le monde équestre est le théâtre.

 

mardi 2 novembre 2010

La Galerie Hamon présente les dernières toiles de Patrick Boulnois du 5 Novembre au 2 Décembre 2010

Boulnois travaille dans le secret, avec ardeur, imprégné par la peinture de la Renaissance et le symbolisme de Jérôme Bosch, cherchant les justes allégories, retrouvant l'usage du masque et de la gargouille pour aller plus vite. Et pourtant, d'entrée, sans le moindre mal, son univers nous paraît familier, tant on aimerait mériter de nouveau l'innocence perdue et regagner le jardin d'Eden ou le royaume des fées dont nous sommes privés ; lui nous en donne les clefs. Mais attention pureté oblige. Qu??on ne s??y trompe pas : l??oeuvre de Boulnois n??est nullement naïve, pas plus que ne le sont les fables de Jean de la Fontaine qu??on ne devrait lire et apprécier qu??aux premiers cheveux blancs. Et ses thèmes sont là pour nous le rappeler : "Nous sommes peu de chose", "A chacun son chemin" ou " La chevauchée du non sens" sonnent comme les paraboles de notre société. Et quand il décline les rêves d'un petit garçon, ce sont les rêves perdues des grandes personnes que nous nous croyons devenues. Assurément, cette invitation au voyage est un bain de jouvence.


© Patrick Boulnois

Source CP Galerie Hamon - Le Havre

 

 

 

 
 

Les emails sont protegés par la solution (raKoonsKy ) AntiVirus & AntiSpam Kaspersky ( http://antivirus-france.com )Blog propulsé par DotClear

Sites photos : Stéphane l'Hôte - Photos-Fotos - Pentaradiaire  -  Blog Humeur - anciennes photos  -  photos de collection - photos vintage   -  le monde en images   -  photos et posters panoramiques